Chroniques Littéraires·Manga

Chronique Manga : Le renard et le petit tanuki Tome 1 – Tagawa Mi

Coucou mes renards (et en plus cette fois, je suis un plein dans le thème) ♥. J’espère que vous allez bien en cette fin d’année.

J’ai très récemment eu cette envie irrépressible de me replonger dans l’univers des mangas que j’aimais tant lors de mon adolescence. Et quel bonheur! Je me suis aperçu, non seulement, que que j’aimais toujours dévorer les mangas, mais en plus que cela m’apporte encore beaucoup de joie. Après avoir relu des séries que je connaissais déjà, je me suis intéressée à des nouvelles. J’avais entendu parler de certaines séries sans jamais m’être laissée tenter (Sailor Moon et Chobits notamment) et me les suis procurées puis les ai lues (j’en ferai une chronique très bientôt). Mais ici je vais vous présenter un manga qui m’était inconnu (il faut dire qu’il est assez récent) et sur lequel je suis tombée un peu par hasard. Et quelle bonne surprise ♥.

******

Résumé:

Il était une fois Senzo, un renard surpuissant craint de tous les animaux, qui semait la terreur sur son passage… à tel point que les dieux, pris d’une vive colère, le plongèrent dans un profond sommeil… 300 ans plus tard, à notre époque, ils décident de l’en sortir… à une condition ! Privé de sa force destructrice, le voilà chargé d’une mission spéciale : élever le petit tanuki Manpachi pour faire de lui un digne serviteur de la déesse du Soleil.

Manpachi a été rejeté par sa famille car il possède des pouvoirs immenses, qu’il a encore du mal à contrôler. Allergique à toute autorité, Senzo refuse de s’embarrasser d’un disciple, aussi mignon soit-il… Sauf qu’au moindre signe de rébellion, il est parcouru d’une douleur insoutenable ! Le voilà bien obligé d’accepter le marché…

******

Ce que j’en ai pensé:

Pour un premier tome, qui pour moi doit donner l’envie de découvrir les autres, c’est une réussite. L’histoire est prenante, les personnages attachants (en même temps, un renard dans l’histoire et me voilà conquise) et le style graphique m’a plu.

On retrouve un « méchant » renard, mais qui ne l’est sans doute que d’apparence, comme on peut s’en douter dans ce type de récit, et son petit acolyte forcé, un jeune tanuki tout ce qu’il y a de plus innocent. Il est vrai que le duo d’un faux-méchant et d’un petit protégé naïf et adorable est un peu trop vu, mais c’est un moindre mal par lequel je passe volontiers pour apprécier ce manga qui est sincèrement une très bonne lecture.
L’histoire est teintée du folklore Japonais, avec des métamorphes (animaux dotés de pouvoirs) qui évoluent dans le récit sous la houlette de la Déesse du soleil, Amaterasu (et d’autres figures légendaires et divines que j’ai apprécié découvrir).

Pour moi, c’est une jolie note de 18/20 pour Le renard et le petit tanuki. En bref, si vous aimez les animaux et le folklore Japonais, ce manga saura probablement vous ravir.

******

Titre: Le renard et le petit tanuki
Auteur: Tagawa Mi
Type: Shojo
Genre: Fantasy
Première date de parution: 2018 au Japon, 2020 en France
Éditeur VF: Ki-oon (Kizuna)
Nombre de volumes: 5 tomes (en cours au 16.12.21)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s